Biographie

Biographie

Denys Rinpoché est un disciple du Bouddha, il a consacré toute sa vie à l’étude, la pratique et la transmission de ses enseignements : “le Dharma”.
Héritier spirituel de Kalu Rangjung Künchab (1904-1989), l’un des plus grands Lama yogi tibétain du XXème siècle, il est un détenteur de la lignée Shangpa Kagyü et un maître du Mahâmudrâ et du Dzogchen, les plus hauts enseignements du Dharma, quintessence de la spiritualité universelle.

Né à Paris en 1949, Denys y étudia la médecine et la philosophie. A 19 ans il partit en Inde et y rencontra Kalu Rangjung Künchab. Il fit sous sa guidance personnelle, dans son monastère de Sonada dans l’Himalaya, un entraînement théorique et pratique de Lama associé à de longues retraites.  Il accompli sous sa direction la retraite de trois ans Losum Chosum des lamas. Disciple direct, assistant personnel et traducteur de Kalu Rangjung Künchab il reçu directement de son maître source tous les enseignements et pratiques du Mahâmudrâ et du Dzogchen.

Dans un esprit Rimay, c’est-à-dire ouvert à toutes les enseignements authentiques, Lama Denys reçut de nombreuses transmissions de plusieurs des plus grands maîtres des différentes lignées tibétaines: Dudjom Rinpoché, Kangyur Rinpoché, Dilgo Khyentsé Rinpoché, Chobgyé Tri Rinpoché, Chatral Rinpoché, Tuktsé Rinpoche, Pawo Rinpoché, Khentin Tai Situpa et leurs Saintetés le Karmapa XVI et le Dalaï Lama.

En 1979, Vajradhara Kalu lui confia la direction spirituelle de ce qui devint Shangpa Karma Ling. Dans son rayonnement naquit la Communauté Shangpa Rimay International (SRI), un réseau de centres du Dharma reconnu par le gouvernement français en 1994 et aujourd’hui affilié à la World Fellowship of Buddhists.

En 1984 Kalu Rangjung Künchab désigna Lama Denys comme Lama Vajracharya, Maître Vajra, détenteur de la tradition yogique Shangpa Kagyü, une des principales lignées de pratique du bouddhisme tibétain. Sa transmission essentielle est le Mahâmudrâ et le Dzogchen dans la lignée orale des Dakinis. Depuis bientôt quarante ans Denys Rinpoché a dirigé huit retraites consécutives “Losum Chosum” de trois ans et demi, et pendant près d’un demi-siècle il a fait de nombreuses traductions du tibétain pour rendre accessible le trésor des enseignements de la lignée yogique.

Aujourd’hui Denys Rinpoché est un maître du Dharma reconnu, sa profonde expérience associée à une double culture ont fait de lui un érudit accompli particulièrement qualifié pour transmettre la quintessence du Buddhadharma dans notre monde contemporain.

Denys Rinpoché fut longtemps Président de l’European Buddhist Union (EBU). Humaniste engagé dans le dialogue interreligieux et transdisciplinaire, il promeut une vision d’ “humanisme naturel” et  « d’unité dans la diversité » de toutes les traditions authentiques. Il participa au World Council of Religious Leaders, à “Une âme pour l’Europe” attaché à la cellule de prospective de la Commission Européenne et au World Economic Forum de Davos. En 2000 il lança aux Nations Unies un manifeste pour l’unité dans la diversité des différentes traditions spirituelles. Il a développé des initiatives pour une culture de non-violence, de paix et de justice, via l’éducation aux valeurs humaines universelles. Il organisa également d’importantes rencontres inter tradition, dont une réunissant autour de Kundun, le Dalaï Lama, les religions monothéistes et celles de la Nature. Denys Rinpoché enseigne les valeurs humaines essentielles, éthiques et spirituelles, dans un humanisme naturel et universel.

Denys Rinpoché est également le fondateur de l’Université Bouddhique Européenne (Paris, 1995) devenue l’Institut d’Etude Bouddhique, des Éclaireurs de la Nature (“Mindfulness Scouts”, 2007) et de la “Buddha University” incluant “l’Institut Dharma” et l'”Altruistic Open Mindfulness Institute” (2013).

Lama Denys Rinpoché transmet aujourd’hui l’humanisme naturel du Bouddha –étude et pratique– fondée sur la voie yogique Shangpa Kagyü et ses enseignements atemporels du Mahâmudrâ et du Dzogchen.